Tout sur la garde d'enfants

Vous êtes parent, vous allez le devenir, ou c’est en projet ? Vous êtes un professionnel de la petite enfance ? Vous recherchez des informations sur la garde d’enfants ? Alors prenez le temps de consulter ce qui suit.

Le choix d’un mode de garde

Il existe un grand nombre de moyens pour faire garder son enfant. De la garde collective jusqu’à la garde à domicile, de la crèche à la babysitter, les possibilités pour garder votre enfant sont variées. Ce guide rédigé par les experts de Nounouland vous dévoile tout ce qu’il faut savoir des différents modes des gardes.

Toutes les offres de garde d’enfants ne sont pas équivalentes. Les besoins de chaque famille ne sont pas les mêmes et les parents n’ont pas tous les même moyens.

Choisir le bon type de garde d’enfants dépend de plusieurs facteurs : l’âge de votre enfant, les horaires de gardes dont vous avez besoin (le planning), votre situation géographique et le niveau de revenus de votre foyer. Mais il faut également prendre en compte le caractère et les besoins de l’enfant.

Certains enfants auront besoin d’une ambiance calme et rassurante, d’autres au contraire aiment le contact avec un grand nombre de personnes pour être stimulés, que ce soit des enfants ou des adultes.

Guide de la garde d'enfants

Age de l’enfant

Selon l’âge de l’enfant à garder, vos contraintes et les solutions de garde qui s’offrent à vous ne sont pas les même. C’est pour les bébés que le choix est le plus vaste. En effet un nourrisson pourra être aussi bien gardé à la maison par un de ses parents, que par des structures de professionnels de la petite enfance. Pour les jeunes enfants, dans la plupart des cas vers, 3 ans ou 4 ans, même si l’école n’est pas obligatoire avant le CP, les enfants entrent à l’école maternelle. Ensuite vers 5ans ou 6 ans, ils font leur entrée à l’école pour suivre le cours préparatoire. Selon les communes, les horaires d’entrées et de sorties des classe ainsi que celles des garderies ne sont pas les mêmes. Si comme des milliers d’autres parents vous n’avez pas la possibilité d’être à l’heure pour récupérer votre enfant, vous aurez certainement recours à une garde complémentaire comme une babysitter.

Collectif, semi-collectif ou à domicile

Pour sélectionner un mode de garde pour son enfant, il faut d’abord décider si ce sera en collectivité ou non. C’est le choix auquel sont confrontés une majeure partie des parents. Hormis les cas de parents qui gardent eux même leur enfant en bas-âge, quand vient le moment de la séparation, il faut trancher entre garde collective, garde d’enfants à domicile individuelle ou une solution intermédiaire dite garde semi-collective ou en petite collectivité. Quand ce sera votre tour de choisir entre ses différents modes de garde, rappelez-vous que chacun a ses avantages et ses inconvénients. Le mode de garde parfait n’existe pas. Chacun apportera à votre enfant quelque chose de différent.

Planning

Le choix d’un mode de garde dépend également du planning de garde dont vous avez besoin. Si vous avez des horaires de travail « de bureau », la crèche est parfaitement adaptée. Les crèches offrent généralement une bonne amplitude journalière. Elles ouvrent souvent à 8h00 pour fermer entre 18h et 19h. De nombreuses crèches refusent de garder les enfants dont un parent ne travaille pas. Mais pas de panique il existe d’autres organismes comme les haltes garderies. Si vous besoins sont plus atypiques ou si vous avez besoin d’un planning flexible vous aurez certainement recours à une assistante-maternelle agréée. Ces nounous qui sont de véritables professionnelles de la garde d’enfants. Elles peuvent s’adapter à vos besoins.

Les aides

La France, bien qu’en retard sur ses voisins scandinaves, à une politique tournée vers l’accompagnement de la petite enfance. Les aides financières pour la garde d’enfants sont nombreuses. Elles dépendent du mode de garde que vous aurez choisi, ainsi que de votre niveau de revenu. Dans les cas les plus favorables, la garde des tous petits coute moins d’un euros de l’heure. Toutefois cette générosité de l’état peut être assombrie par une complexité administrative.

Les organismes

De nombreux organismes de la petite enfance sont là pour vous accompagner. Cela peut être des institutions publiques, des associations ou des entreprises. Dans l’écosystème de la petite enfance chacun à son rôle à jouer. Les mairies, les institutions comme la CAF ou les entreprises de service à la personne sont vos interlocuteurs privilégiés.